Vers page d'accueil Université de Toulouse - Jean Jaurès Vers page d'accueil Université de Toulouse - Jean Jaurès

Accès ENT

Thématiques de recherche

Vous êtes ici : Accueil TESC > Thématiques de recherche


Thématiques de recherche Tesc



Les thématiques scientifiques développées dans le cadre de l'École Doctorale TESC

Quatre thématiques fondamentales ont été privilégiées



- « Archéologie de la préhistoire à l'âge industriel »: autour d'une discipline à la forte identité scientifique et méthodologique, il s'agit de permettre à des doctorants travaillant sur des terrains et des problématiques variées de croiser leurs regards et surtout leurs questionnements. C'est dans cette perspective que l'ED a participé à la mise en place des stages « STIGOS ». Ces derniers s'inscrivent dans l'essor récent de ce type d'analyse appliqué à l'industrie osseuse préhistorique. Le but est de former les participants à cette première étape de l'analyse technologique, en insistant particulièrement sur une méthodologie et une terminologie commune adaptée à l'étude du travail des matières osseuses. La priorité accordée à l'archéologie par l'ED recoupe enfin une priorité de l'Université Toulouse 2 - Jean Jaurès qui a créé, il y a quelques années, une « plateforme technologique » consacrée à l'archéologie.

- « Espaces et territoires » : cet axe regroupe les nombreuses recherches menées sur des problématiques relatives aux constructions territoriales, à leurs dynamismes et recompositions, qu'elles s'inscrivent dans des espaces relavant de la ruralité ou au contraire dans des systèmes urbains. Dans tous les cas ces recherches réfléchissent aux rapports de l'homme à son environnement, notamment en termes de contraintes, de transformations ou encore de destructions et de nécessaire préservation. Cet axe intègre aussi les questions relatives aux problèmes de gouvernance ainsi que ceux reliant territoires et identités. Cette seconde priorité de l'ED correspond aussi, au niveau de l'Université de Toulouse 2 - Jean Jaurès, à l'existence d'une seconde « plateforme technologique » consacrée à l'analyse des données cartographiques.

-  « Dynamiques des organisations humaines » : dans le droit fil des recherches les plus actuelles dans les divers domaines des sciences sociales depuis la mise en cause des paradigmes structuralistes, cet axe renvoie à l'étude des thématiques portant sur les rapports entretenus par les  acteurs sociaux en rapport avec leur environnement. Il intègre d'abord les études portant sur les différentes formes du lien social, qu'il s'agisse des systèmes de parenté ou de solidarités, via notamment les analyses en termes de réseaux. Il accorde aussi une place importante à la question de l'insertion des acteurs sociaux à partir de leur identification en termes de genre, approche très présente dans les recherches de plusieurs laboratoires de l'ED. Il prend également en compte la réflexion sur ce que les sociétés définissent comme normes ou déviances et plus largement sur les conflits qui peuvent en découler ainsi que sur leurs médiations. Enfin il intègre à ses réflexions l'analyse des systèmes économiques et de productions.

- « Productions de savoir » : ce dernier axe concerne les questionnements  relatifs aux productions culturelles en lien avec les processus de constructions identitaires. Dans ce domaine, les études relatives aux constructions religieuses occupent une place importante. Dans le même temps, ces cultures sont aussi abordées à partir des contacts et échanges auxquels ces derniers donnent lieu, accordant une place de choix aux débats sur les « métissages ». Enfin, un dernier aspect renvoie à une approche à partir d'une réflexion en termes d'épistémologie des sciences sociales à laquelle l'ED a accordé ces dernières années une attention toute particulière.
 A ces axes prioritaires de l'ED vient s'ajouter la participation de l'Université de Toulouse 2 - Jean Jaurès - et tout spécialement de 5 des équipes d'accueil de l'ED  - à l'Institut des Amériques (IDA) dont cette Université est l'un des deux membres fondateurs avec l'Université Paris 3. Cet Institut, qui s'apparente à un RTRA, s'appuie sur la vigueur de la traditionnelle orientation latino-américaniste de l'Université Toulouse 2 - Jean Jaurès. Non seulement reconnue comme un « pôle d'excellence » au niveau national dans ce domaine, la spécialité « américaniste » a été clairement affichée par l'Université comme l'une de ses priorités en termes de formation et de recherche depuis 2006. Cette orientation s'est traduite dans la création d'un « Master des Amériques » - en remplacement du traditionnel master latino-américaniste - à  compter de l'année universitaire 2009-10. Cette nouvelle orientation figure aussi comme l'une des priorités des relations internationales « Recherche » de l'Ecole des Docteurs « Université de Toulouse ».


Le pari de l'interdisciplinarité



Dans la constitution de l'ED fondée sur le regroupement des équipes d'accueil qui la composent, le principal critère retenu a été celui des possibilités du dialogue scientifique entre ses composantes. L'ED TESC conçoit son rôle scientifique comme devant favoriser la mobilisation des compétences reconnues et des atouts des équipes qui la composent en les mettant au service de la formation des doctorants en vue de l'élargissement de leur horizon scientifique. Au cœur de la politique de formation de l'ED et au service de sa dynamique interne, se situe la place accordée à une approche transdisciplinaire des objets d'études et de recherche constitutifs de son périmètre scientifique.
Les activités proposées par l'ED (séminaires, journées d'étude, et ateliers-doctorants) sont définies sur la base de l'identification d'objets de recherche - à titre d'exemple parmi les activités organisées au cours du quadriennal passé : la ville, les réseaux sociaux, le genre, les liens familiaux, les territoires, les patrimoines, le travail, l'organisation sociale ou spatiale...

rédigé par Katia Dago

mise à jour le 18 décembre 2014


Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées